Boursorama pourrait racheter ING France : ce qu’il faut savoir

Par le biais de sa banque en ligne Boursorama, la Société Générale aurait l’intention de racheter une autre banque en ligne, la filiale française de la société néerlandaise ING. Malgré la situation assez fragile de cette dernière, la Société Générale ne verrait que des avantages à une telle opération.

Banque Ing
© istock

Les avantages d’un rachat

Comme annoncé par les Echos en septembre dernier, la Société Générale aurait, par le biais de Boursorama, fait une offre indicative pour acquérir la banque en ligne ING France.

Avec environ 3 millions de clients, Boursorama est la première banque en ligne présente dans l’hexagone. En prenant le contrôle d’ING France, qui, avec un million de clients, vient juste après elle, Boursorama creuserait encore l’écart avec ses concurrents.

Un tel rachat devrait aider la banque en ligne à atteindre encore plus facilement l’objectif qu’elle s’est fixé pour l’horizon 2025 : dépasser les 4,5 millions de clients.

Cet afflux de nouveaux clients devrait permettre à Boursorama d’économiser les fortes sommes qu’elle dépensait pour attirer une nouvelle clientèle. En effet, ces frais ont représenté, en 2019, jusqu’à 40 % de ses dépenses.

Un enthousiasme qui n’est pas partagé par les autres banques

Mais tous les établissements financiers ne partagent pas l’enthousiasme de Boursorama, et de sa maison-mère la Société Générale, pour le rachat d’ING France. En effet, plusieurs banques, et non des moindres, comme le Crédit Mutuel, BNP Paribas ou la Banque Postale ont déjà fait savoir qu’elles ne feraient pas d’offres pour acquérir la banque en ligne.

Une telle réserve s’explique en partie par la situation assez fragile d’ING France. En effet, la banque en ligne vient d’annoncer une importante compression de personnel, qui la conduit à se séparer de plus de 500 salariés sur les 680 qui travaillent dans l’hexagone.

Par ailleurs, ING France a également prévu de fermer définitivement plusieurs dizaines d’agences. Cette situation difficile est due en partie à la nature des activités d’ING; en effet, une partie notable de ses clients effectue des dépôts sur livret, qui sont plus onéreux pour un établissement bancaire.

Devenir client d’une banque en ligne

Cette annonce d’un rachat possible d’ING France par Boursorama peut vous amener à réfléchir sur l’intérêt de changer de banque et d’intégrer une banque en ligne. Ces dernières présentent en effet de notables avantages, comme une réduction des frais bancaires et une plus grande souplesse d’utilisation.

Mais il n’est pas facile de se retrouver dans les nombreuses offres qu’elles vous proposent. Certaines banques en ligne imposent en effet à leurs futurs clients certaines conditions, à commencer par un dépôt à l’ouverture du compte et des revenus mensuels minimaux.

Il faut aussi savoir décrypter les offres alléchantes de certaines banques, qui promettent une prime de bienvenue ou une carte bancaire gratuite.

Aussi vaut-il mieux se fier à des outils éprouvés qui, comme le classement proposé par Netpublic, vous permettent de connaître les meilleures banques en ligne. En quelques clics, ce palmarès vous donne accès à un tableau synthétique, recensant les atouts de chaque banque en ligne.

À lire aussi : Comment les banques en ligne gagnent elles de l’argent ?

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.