Immo : qu’est-ce que le prix net vendeur ?

Si vous mettez votre maison ou votre appartement en vente, vous entendrez souvent parler du prix net vendeur. Mais savez-vous exactement à quoi il correspond ? Comment est-il calculé ? Et quelle est la part des frais de notaire dans ce prix ? C’est ce que nous vous proposons de vous expliquer !

immobilier prix calcul
© istock

Prix net vendeur : décryptage

Le vrai prix de votre habitation :

Si vous mettez en vente votre maison, vous fixez un prix de vente. Il faut savoir cependant qu’au moment où elle sera effective, vous ne toucherez pas l’entièreté de la somme, dans le cas où vous passez par une agence immobilière. Il faut en effet distinguer le prix FAI (frais d’agence inclus) et le prix net vendeur. Ce dernier concerne la somme que vous allez toucher au moment de la vente effective. Le montant entre prix net vendeur et prix FAI n’est donc pas le même.

Plus la commission de l’agence est importante, plus la différence sera conséquente. Il faut savoir que les frais d’agence correspondent en fait aux honoraires qui sont perçus par l’agent immobilier quand il a vendu votre logement. Ils ne sont encadrés par aucune loi. En général cette somme correspond à une somme comprise entre 5 et 8 % du prix net vendeur.

Pourquoi faut-il estimer le prix net vendeur ?

Il est nécessaire de connaitre le prix exact net vendeur quand vous mettez votre maison en vente pour plusieurs raisons :

  • Vérifier que vous avez la capacité de rembourser le capital dû après la vente.
  • Estimer la plus-value potentielle que vous pouvez retirer de cette vente.

Bon à savoir : si vous avez mal estimé votre maison, le montant du prix net vendeur sera mal évalué.

Comment calculer le prix net vendeur ?

Pour que votre calcul soit juste, il faut penser à ôter tous les coûts qui ne rentrent pas dans ce prix, voici la méthode de calcul :

  • Prendre en considération le prix que vous avez déterminé avec l’acheteur, frais d’agence compris.
  • Retirer du montant du prix de vente, les frais d’agence payés par l’acquéreur.
  • Ne tenez pas compte des frais de notaire ou de courtage qui sont à la charge de l’acquéreur.

Formule : prix net vendeur = prix de vente – frais d’agence – frais de courtage – frais de notaire.

Bon à savoir : pour obtenir un prix net vendeur à la hausse : rangez et nettoyez votre maison durant toute la période où celle-ci sera visitée. Les acheteurs peuvent ainsi se projeter plus facilement et ils vous font bien souvent une offre au prix demandé.

calcul prix immobilier
© istock

Prix net vendeur : obtenir une diminution des frais d’agence

Il faut savoir qu’en tant que vendeur, vous avez la possibilité de négocier les frais d’agence. En effet, puisque ceux-ci ne sont pas encadrés par la loi, la négociation est ouverte. Admettons que l’acheteur vous fasse une proposition en dessous du prix que vous souhaitez, vous allez pouvoir discuter le montant des frais d’agence pour conserver ou vous rapprocher du prix net vendeur. N’hésitez pas à demander cet effort à votre agent immobilier, les agences sont généralement enclines à vous consentir une réduction. C’est une manière de pouvoir préserver au maximum votre prix net vendeur.

Bon à savoir : il faut savoir qu’en principe, les frais d’agence sont réglés par l’acheteur puisqu’ils sont inclus dans le prix de vente total. Mais dans la réalité, puisque vous ne touchez que le prix net vendeur, c’est vous qui les payez. Il existe cependant une parade, vous fixez le prix net vendeur en fonction des prix du marché et l’agence ajoute ensuite ses frais. En revanche, dans ce cas le bien peut être proposé à un prix trop élevé.

À savoir : certaines agences appliquent un montant minimum de commissions qui est compris entre 5 000 et 6 000 euros.

Prix net vendeur et frais de notaire

Les frais inhérents à la vente, appelés frais de notaire sont payés par l’acquéreur. Pour lui, ils s’ajoutent donc au prix FAI. Ils représentent généralement entre 7 et 8 % du prix du bien, en prenant en compte la somme FAI.

Il peut cependant faire baisser ce montant, en payant directement les frais à l’agence. Les frais de notaire seront alors calculés sur la somme représentant le prix FAI – les frais d’agence. Il faut que cette possibilité soit inscrite dans le mandat auparavant. Dans ce cas, c’est le prix net vendeur qui figure sur le compromis de vente et l’acte authentique de vente.

À lire aussi :

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.