Les bonnes raisons d’investir dans un PEA

Si vous êtes à la recherche d’un placement intéressant pour investir votre argent, pourquoi ne pas vous tourner vers le Plan d’épargne en actions, ou PEA ? Outre ses nombreux avantages, ce produit d’épargne vous permet d’avoir accès aux marchés financiers.

Investir Pea
© istock

Qu’est-ce qu’un PEA ?

Le Plan d’épargne en actions, ou PEA, permet d’avoir accès aux marchés financiers, donc d’investir en bourse. Il permet de placer son argent dans des actions d’entreprises européennes, dans des titres, comme les certificats d’investissement, émis eux aussi par des sociétés, ou dans des fonds d’investissement.

Il s’agit d’organismes de placement, gérés par des experts, regroupant les placements de plusieurs personnes, afin d’investir des fonds plus importants. Il est ainsi possible de placer son argent dans des Organismes de placement collectif, ou OPC, à condition que cet investissement se porte sur au moins trois quarts d’actions et de titres européens.

Pour trouver le placement répondant à vos attentes, tournez-vous vers le meilleur courtier pea. Il saura dénicher pour vous un PEA comportant une grande variété de supports et ne générant que des frais minimes.

Ce placement a été créé en 1992. L’objectif était d’encourager les Français à placer davantage leur argent sur les marchés financiers. Acheter, par ce biais, des actions, qui représentent une part du capital d’une entreprise, c’était soutenir l’industrie.

À partir de 2014, une autre variante de ce placement, le PEA-PME, a eu pour finalité d’orienter une partie de l’épargne des Français vers les petites et moyennes entreprises.

Quels sont les avantages à souscrire un PEA ?

Certes, l’investissement en bourse comporte toujours une part de risque. Même si les marchés peuvent être orientés à la baisse, l’expérience montre que cette tendance n’est pas durable et que, dans l’ensemble, le PEA est un placement intéressant sur le long terme.

Par ailleurs, il bénéficie d’une fiscalité avantageuse, pour autant que le plan soit assez ancien. En effet, si vous retirez de l’argent de votre PEA avant 5 ans, les plus-values réalisées seront soumises à l’impôt sur le revenu.

Il faut rappeler que tout retrait avant ces 5 ans, même partiel, entraîne la fermeture du plan. Sauf dans certains cas, comme l’invalidité du titulaire du plan, ou de son conjoint, un licenciement ou la mise en retraite anticipée.

En cas de rachat après 5 ans de détention du plan, le titulaire du PEA peut choisir entre l’impôt sur le revenu et un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, qui comprend notamment les prélèvements sociaux.

Enfin, le PEA se signale par la modestie des frais qu’il engendre. Pour bien maîtriser ces questions, il est recommandé de s’adresser à des spécialistes, comme le site Finance Héros, qui propose notamment un guide très complet de l’investissement en bourse.

Comment investir dans un Plan d’épargne en actions ?

Pour peu qu’elle soit domiciliée en France, une personne majeure peut souscrire un PEA. Par contre, elle ne peut détenir qu’un plan. En effet, il n’existe pas de comptes joints, qui seraient destinés aux couples par exemple.

Le titulaire d’un PEA peut cependant détenir aussi un PEA-PME. Par ailleurs, les versements sur un Plan d’Epargne en Actions sont plafonnés. En effet, ils ne peuvent dépasser, hors les gains réalisés, 150.000 euros pour un PEA et 225.000 euros pour un PEA-PME.

Enfin, le titulaire d’un PEA et d’un PEA-PME ne peut déposer, au total, plus de 225.000 euros sur ces deux comptes.

Vous pouvez alimenter le PEA par des versements occasionnels ou réguliers. Ainsi, il est possible de faire des versements mensuels. Dans ce cas, la mise en place d’un plan d’investissement automatique facilite l’opération.

À lire aussi : Plan d’épargne retraite (PER) : quel est l’âge idéal pour souscrire ?

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.