Impôt sur le revenu : 9 conseils pour en payer moins

Il existe quelques leviers pour vous permettre de faire baisser le montant de l’impôt que vous devez payer. Il faut explorer les différentes solutions et trouver celle qui vous convient parfaitement. Voici quelques conseils pour payer moins d’impôt !

Impots Revenu
© istock

Investir en dispositif Gérardin

La loi Gérardin vous offre des possibilités de défiscalisation quand vous investissez dans les départements et régions d’outre-mer. Vous soutenez alors l’activité économique locale en investissant dans des projets industriels ou dans la construction de logements sociaux. Vous pouvez bénéficier d’une réduction supérieure au montant de l’investissement.

Tout dépend de la branche dans laquelle vous investissez : le Gérardin social : il finance la construction ou rénovation de logements par les bailleurs sociaux, la réduction est de 10 %. Le Gérardin industriel : il finance un projet industriel en participant à l’acquisition d’un matériel industriel en outre-mer. Il donne droit à une réduction de 110 % de la somme investie. Cependant, il faut savoir que vous ne touchez ni dividende ni versement de revenu. Le Gérardin IS : il s’adresse seulement aux structures qui sont soumises à l’impôt sur les sociétés.

La défiscalisation immobilière

Le statut de loueur en meublé professionnel ou non professionnel :

Comme vous avez la possibilité de revoir la base imposable de vos revenus locatifs, vous payez moins d’impôt. Tout dépend de l’option choisie : régime micro-bic, régime classique et statut LMNP et amendement Censi-Bouvard qui permet une réduction d’impôt équivalente à 11 % du prix du bien.

Le démembrement de propriété :

C’est un procédé qui offre des économies d’impôt en permettant de développer et diversifier votre patrimoine. Vous ne possédez pas l’usufruit de la propriété, mais juste la nue-propriété. Vous n’avez aucun frais de gestion.

La loi Denormandie :

Le taux de réduction varie ensuite selon la durée de mise en location qui peut aller de 6 ans à 12 ans avec une réduction de 12 % du prix du bien pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans.

La loi Pinel :

Si vous achetez un logement neuf que vous louez, la loi Pinel vous permet d’économiser sur vos impôts. Le dégrèvement est variable selon la durée de location : il est de 12 % pour 6 ans de location, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. Il ne peut pas dépasser 63 000 euros. Il faut cependant remplir certaines conditions.

La loi Malraux :

Le dispositif Malraux permet aux contribuables, investissant dans les bâtiments classés et y réalisant des travaux, d’avoir droit à une réduction d’impôt qui peut atteindre 30 % du prix de l’investissement.

Faites des dons

En faisant des dons à une association qui est reconnue d’utilité publique ou un organisme d’intérêt général, vous déduisez 66 % des sommes que vous avez versées. Cela peut faire grimper votre réduction d’impôt à 20 % au maximum.

Si vos dons sont faits à des établissements, spécialisés dans l’aide aux personnes en difficulté, la réduction d’impôt concerne 75 % des montants dans la limite de 1 000 euros puis repasse à 66 % au-delà.

L’emploi d’un salarié à votre domicile

Si vous employez une personne à votre domicile et que vous la payez directement ou par le biais d’une association agréée, vous avez droit à une réduction d’impôt. Vous pouvez déduire 50 % des sommes réglées sans dépasser 12 000 euros par an, sauf si vous êtes invalide. Dans cette situation le montant est de 20 000 euros.

Souscrire un plan épargne retraite (PER)

En souscrivant un PER, vous vous constituez des revenus supplémentaires pour la retraite, mais vous pouvez également avoir moins d’impôts à régler. Les sommes versées sont déductibles dans un plafond maximal de 10 % des revenus de l’activité professionnelle de l’année précédente.

L’investissement dans un FCPI, FIP ou dans le capital d’une PME

La réduction d’impôt accordée aux personnes investissant dans une PME de moins de 7 ans permet de déduire de votre imposition 25 % des sommes investies dans la limite de 50 000 euros pour une personne seule. Pour l’investissement dans les FCPI, il est également de 25 % dans la limite de 12 000 euros pour une personne. C’est la même chose dans le cadre des FIP.

Se marier ou se pacser

Votre taux d’imposition baisse si vous vous mariez ou vous pacsez, cela est dû au fait de réaliser une déclaration commune.

Investissez dans une SOFICA

En souscrivant au capital initial ou à une augmentation de capital d’une Société de Financement d’Œuvres Cinématographiques ou Audiovisuelles, vous profitez d’une réduction d’impôt. Celle-ci équivaut à 30 % du montant de l’investissement dans la limite de 18 000 euros et de 25 % de votre revenu global net.

Ce montant peut atteindre 36 % pour les entreprises qui investissent au moins 10 % de leurs fonds dans la société de production. Il est de 48 % si la société engage 10 % des investissements pour développer des films d’animations, de fiction ou des documentaires.

L’achat d’un véhicule non polluant

En choisissant d’acquérir une voiture non polluante, fonctionnant en partie à l’électricité, au GPL ou au GNV, le crédit d’impôt s’élève à 2 000 euros.

À lire aussi : 

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.