Quels sont les frais d’agence pour une location ?

Vous cherchez un appartement ou une maison, en location et vous souhaitez pour des raisons pratiques, passer par agence. C’est une bonne idée si vous n’êtes pas sur place ou si vous avez peu de temps. Cependant, vous allez devoir faire face aux frais d’agence. Focus sur ces frais exigés dans le cadre de la location !

© istock

Les frais d’agence pour la location

Si vous passez par une agence immobilière pour louer votre habitation, vous avez à faire face à des frais. Vous vous demandez certainement à quoi ils correspondent ? Ils regroupent les frais de constitution de dossier, les prestations liées aux visites et la rédaction du bail d’habitation, ainsi qu’à l’entrée dans les lieux.

Le montant varie selon la situation géographique et la taille du bien convoité. Il faut savoir que pour la partie état des lieux d’entrée, il existe un plafonnement sur tout le territoire. Ce dernier s’élève à 3 euros du m² de surface habitable du logement proposé à la location.

Bon à savoir : la rémunération du professionnel que ce soit un notaire, un gestionnaire de biens, un agent immobilier, etc., est à la charge exclusive du propriétaire bailleur.

Les conséquences de la loi Alur en matière de frais de location

Les frais d’agence sont encadrés étroitement par la loi Alur. Un barème de calcul des frais d’agence pour les locataires a été déterminé et il est applicable depuis le 15 septembre 2014. Il concerne tous les logements, qu’ils soient vides ou meublés. Le territoire est découpé en différentes zones et les frais d’agence sont répartis de la manière suivante :

  • Zone très tendue : 12 euros du m² concernant Paris et 68 villes limitrophes.
  • Zone tendue : 10 euros du m² pour 1 149 villes et 28 agglomérations : Lyon, Toulouse, Bordeaux…
  • Zone non tendue : 8 euros du m² pour le reste du territoire.

Bon à savoir : le montant des honoraires est tenu de respecter certaines limites. Il ne doit pas être supérieur au montant réglé par le propriétaire et il est obligatoirement inférieur ou égal à un plafond établi au nombre de m² de la surface habitable.

L’information par les professionnels de l’immobilier aux futurs locataires

Les professionnels doivent absolument informer les locataires de manière très claire quant aux frais d’agence. Cette information obligatoire a été renforcée par l’arrêté du 10 janvier 2017. Depuis, les agences immobilières doivent noter très clairement le montant des honoraires à la charge du locataire. C’est notamment le cas pour les annonces de location en agence comme sur Internet. D’autres éléments doivent également figurer sur les informations relatives au logement :

  • Le montant du loyer, augmenté par le complément de loyer et des charges récupérables, suivie de la mention par mois ou charges comprises.
  • Le montant du complément de loyer exigé.
  • Le montant des charges récupérables.
  • Le montant du dépôt de garantie.
  • Les caractères du logement : vide ou meublé.

Tableau concernant le montant des honoraires d’agence pour la location de votre logement

Zone d’habitation Prix au m²
Zone très tendue 12 euros + 3 euros pour l’état des lieux d’entrée
Zone tendue 10 euros + 3 euros pour l’état des lieux d’entrée
Reste du territoire 8 euros + 3 euros pour l’état des lieux d’entrée

Ces frais sont recouvrés juste après la signature du bail d’habitation, sauf pour les frais d’état des lieux, payables au moment de la prestation.

Frais d’agence de location : réaliser un comparatif

Pour vous faire une idée de l’estimation des frais au m², vous pouvez vous servir des simulateurs gratuits, mis à disposition du grand public.

À lire aussi : La caution : types et garantie

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.