Peut-on devenir propriétaire avec un seul salaire ?

Même si effectivement les banques accordent plus facilement un prêt à un couple, une personne seule a toutes ses chances de l’obtenir. Pour cela, il suffit de remplir certains critères. Il ne faut pas être endetté à plus de 33 %, il faut prouver que vous êtes capable de gérer vos comptes de façon saine. Avoir un apport personnel assez important est également un plus. Voici quelques éléments de réponse à cette question que beaucoup se posent !

signer contrat immobilier
© istock

La capacité d’emprunt : un élément crucial pour emprunter en solo

Emprunter seul n’est pas forcément l’assurance d’un refus de votre banque. Que vous soyez seul emprunteur ou que vous empruntiez à deux, la banque fonde sa décision, favorable ou pas, sur le calcul de votre crédit score. Elle prend en compte, dans les deux cas, différents critères. L’objectif est de mesurer au mieux le risque qu’elle encourt en vous prêtant la somme souhaitée.

La capacité d’emprunt est calculée en fonction de vos revenus et du montant de votre apport personnel. Elle est également liée à la capacité de remboursement des mensualités sans pour autant devoir vous priver plus que raison. Cette dernière est limitée de toute façon par le taux d‘endettement admis qui ne peut dépasser 33 %.

Quand vous empruntez seul : quels sont les revenus pris en compte ?

Le salaire n’est pas forcément le seul revenu qui rentre en ligne de compte pour vous accorder un prêt. On n’y ajoute :

  • Les primes que vous verse votre employeur de manière régulière. Comme leur montant peut varier, la banque fait la moyenne des sommes perçues ces trois dernières années.
  • Les revenus locatifs que vous tirez de votre investissement. Ils sont comptabilisés à 70 %, les sommes restantes correspondant aux éventuelles périodes où votre logement est vacant ou aux impayés.

Il existe également des revenus qui sont exclus du calcul, ce sont :

  • Les prestations et aides sociales versées par la CAF ou d’autres organismes sociaux.
  • La pension alimentaire que vous verse votre ex-conjoint.

Ensuite, la banque regarde votre situation professionnelle. Dans l’ordre de préférence pour les organismes bancaires, arrivent :

  • Les fonctionnaires: l’emploi stable et l’augmentation régulière de votre salaire séduisent la banque.
  • Les CDI hors période d’essai.
  • Les intermittents, les CDD, les dirigeants d’entreprises ou les indépendants rassurent moins une banque. Leurs revenus sont calculés sur une période de trois ans. Cette méthode s’explique, car ils peuvent varier d’une année à l’autre. Ensuite, à l’intérieur de cette catégorie, certains éléments changent également la décision de la banque. Un infirmier travaillant en intérimaire est plus rassurant qu’un serveur saisonnier. Les chances de trouver un emploi étant plus évidentes pour la première catégorie.

Le taux d’endettement : le critère décisif

Si vous empruntez seul, vous n’avez qu’un revenu et ne pas dépasser 33 % d’endettement peut s’avérer compliqué. Cela reste cependant un critère primordial aux yeux de votre banque. Si vous avez un crédit automobile et une crédit à la consommation, cela ajoute encore à la difficulté. Pour un salaire de 1 200 euros, les mensualités ne doivent pas dépasser 400 euros.

La banque s’appuie également le reste à vivre. Il est calculé en fonction des revenus auxquels elle soustrait toutes vos charges fixes et le montant de la mensualité de crédit. Pour une personne célibataire, celui-ci sera moins conséquent que pour un couple avec enfant.

Enfin, le saut de charge est le dernier critère qui compte pour l’organisme bancaire. C’est la différence entre le montant de la mensualité et le montant de votre loyer actuel. Si la mensualité est environ égale ou inférieure au loyer, le prêt est plus simple à obtenir.

Quelques astuces pour mettre toutes les chances de votre côté

Essayer d’augmenter votre apport est toujours une bonne idée.

Essayer également de jouer sur le prêt aidé.

Demander de l’aide à la famille pour financer une partie de votre achat.

Des comptes bien gérés sont également une aide importante pour emprunter.

Envisager une durée d’emprunt plus longue, possible, si vous êtes jeune.

Trouver le meilleur taux d’intérêt.

Obtenir un bon prix sur l’assurance emprunteur.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.