Acheter un rez-de-jardin : avantages et inconvénients

Vous avez visité beaucoup d’appartements, et finalement c’est un rez-de-jardin qui a retenu toute votre attention. Mais malgré votre coup de cœur, vous êtes encore hésitant. Comme de nombreux acheteurs, le rez-de-jardin peut être peu attirant pour vous. Voyons ensemble quels sont ses avantages et ses inconvénients.

acheter appartement en rez de jardin
© istock

L’appartement le plus classique est celui qui donne directement sur un jardin ou une cour. Les chambres sont parfois aménagées au sous-sol, en souplex, ou au contraire, à l’étage, c’est alors un duplex. Il peut prendre la forme d’un loft aménagé dans un ancien local industriel ou commercial avec de hauts plafonds.

Les avantages de l’appartement en rez-de-jardin

Un prix au m² plus avantageux :

C’est certainement l’atout principal du rez-de-jardin. Le coût au m² est de 15 à 20 % moins élevé que dans les étages. Cela offre de belles opportunités et la possibilité d’obtenir plus de surface habitable et un nombre de chambres plus conséquent. C’est intéressant pour tous ceux qui ne possèdent pas un gros budget pour acheter leur bien ou pour les primo-accédants.

Les charges sont souvent moins élevées :

Les charges communes générales comprennent : le coût du ravalement de façade, l’entretien de l’ascenseur, le chauffage, si celui-ci est collectif, les primes d’assurance de l’immeuble… Elles sont calculées selon le tantième du lot que vous détenez.

Certaines charges ne sont pas comptabilisées au rez-de-jardin, c’est le cas par exemple de celles qui sont liées à l’entretien de l’ascenseur.

Son accessibilité :

Le rez-de-jardin offre une bonne accessibilité et c’est très pratique au moment du déménagement, quand vous revenez avec vos courses ou tout simplement pour rentrer chez vous. Cet avantage est encore plus réel pour les propriétaires qui commencent à vieillir ou pour les personnes à mobilité réduite.

C’est aussi un atout si vous destinez votre logement à un usage mixte : habitation et activité professionnelle. C’est le cas pour certaines professions libérales : architecte, décorateur, médecin, psychologue, kinésithérapeute…

L’accès direct vers l’espace extérieur :

C’est également l’aspect qui séduit majoritairement. Vous pouvez en effet profiter de vos extérieurs sans avoir à descendre les escaliers ou à prendre l’ascenseur.

La concurrence est moins récurrente :

Le rez-de-chaussée ou rez-de-jardin étant moins recherché, c’est un avantage dans les zones tendues en particulier. Ils génèrent moins de dépôt de dossiers.

Un investissement locatif intéressant :

Cela s’explique par son prix au m², mais également par des charges moins conséquentes. Il est concerné par le plafonnement des loyers en zone tendue et reste donc attractif.

Les inconvénients du rez-de-jardin

Le risque de cambriolage :

Étant facilement accessible, ce type de logement peut devenir la cible favorite des cambrioleurs. Il est également exposé à d’éventuelles dégradations. Conséquence : votre assurance habitation sera plus élevée, car les assurances considèrent qu’il est plus vulnérable.

Le manque de lumière :

Le rez-de-chaussée en général est moins lumineux et cela s’explique, car il peut donner sur une rue étroite ou une cour. Il est rarement conçu avec de larges baies vitrées ce qui accentue encore ce défaut.

Les nuisances sonores et le manque d’intimité :

Les nuisances sonores peuvent provenir du côté rue de l’appartement ou de l’immeuble lui-même, tandis que le manque d’intimité est dû au passage des piétons dans la rue. Visitez l’appartement aux heures de pointe et repassez dans la rue de nuit pour juger du potentiel bruit. Le mieux est de prévoir la partie nuit sur jardin ou cour pour être plus tranquille.

Les délais de revente :

Le délai de revente est souvent plus long, les souplex notamment se vendent moins bien que les autres.

Les superficies sont réduites :

Ce type d’appartement est rarement adapté aux familles nombreuses.

Vérifier l’isolation :

Faites très attention aux remontées d’humidité éventuelles, l’appartement est alors plus difficile à chauffer.

Attention aux nuisibles :

Il faut rester vigilant quant à la présence éventuelle de nuisibles comme des souris, des rats, etc.

À lire aussi : Est-ce le moment d’acheter un bien immobilier en 2021 ?

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.