Nouvelles technologies : les objets connectés pour simplifier la vie des seniors

La possibilité de garder un train de vie relativement normal dans son propre domicile, sans dépendre d’une assistance permanente, est un droit auquel les seniors aspirent. Malgré leur perte d’autonomie, ils préfèrent le maintien à domicile. Face à la réalité de leur état de santé, il est toutefois important de prendre des mesures préventives pour éviter tout risque d’accident domestique. La téléassistance et les objets connectés semblent alors être le meilleur compromis pour aider les seniors et leurs proches au quotidien.

Bien que les personnes âgées aient souvent du mal avec les nouvelles technologies, leur utilisation peut s’avérer très pratique pour leur offrir plus d’indépendance et de sécurité. Vous n’en êtes pas convaincu ? On fait le point avec vous.

Qu’est-ce que la téléassistance ?

La solution de la téléassistance est à envisager dans le cas de seniors vivant seuls, afin qu’ils aient à tout moment accès à une assistance en cas de problème. La population française étant de plus en plus vieillissante, le phénomène n’est pas négligeable. Pour mettre en place la solution de téléassistance, l’installation de certains équipements dans le domicile est indispensable. Il permet en effet à la personne âgée de joindre un service d’aide privilégié, qui le conseille et lui porte secours en cas de chute ou de malaise.

La personne âgée est également munie d’un émetteur-récepteur qu’elle doit porter en permanence en cas d’urgence. Elle le porte au poignet ou au cou afin de ne pas le perdre, et peut l’activer à tout moment par la pression simple d’un bouton pour que la centrale d’écoute lui vienne en aide.

Un nouveau type de téléassistance

Pour aider un peu plus les personnes âgées dans leur recherche d’autonomie, une nouvelle forme de téléassistance a vu le jour. Elle s’avère à la fois moins contraignante et bien plus efficace. Il s’agit en fait d’une téléalarme qui détecte automatiquement les chutes et les malaises, sans devoir porter en permanence un médaillon ou un bracelet d’assistance.

Des détecteurs de mouvements reliés au boîtier de téléassistance sont installés au domicile du senior. Ces derniers détectent automatiquement les anomalies dans son rythme de vie et alerte ses proches. Cette technologie a aussi pour but de préserver son intimité et ses habitudes de vie. En effet, aucune caméra ni appareil photo n’est à installer à son domicile. Vous pourrez en savoir plus sur le site https://www.senioradom.com/offres-teleassistance.

Un système de surveillance connecté pour les proches

Certains dispositifs de téléassistance vont même plus loin pour soutenir les personnes âgées et leurs aidants. Dans le cas de la solution de téléassistance proposée par SeniorAdom, l’aidant peut être alerté en cas d’anomalie chez la personne qu’elle assiste.

Une température anormale, une sortie du domicile sans retour avant une heure fixée, une porte d’entrée laissée ouverte trop longtemps… Vous avez la possibilité de définir les paramètres et d’activer des alertes préventives lorsque ces anomalies se produisent. Vous recevez alors une notification par SMS ou par mail.

Les limites de la téléassistance

Malgré les avantages indéniables qu’elle apporte au niveau de la sécurité des seniors, la téléassistance présente des limites. En effet, même en étant une solution performante, elle ne remplace la présence humaine. Certaines personnes peuvent en profiter pour délaisser leurs proches. Ces derniers se sentent alors un peu plus isolés et peuvent refuser cette assistance de peur de diminuer encore plus leur vie sociale. Ainsi, il n’est pas rare que certains seniors déclenchent l’alarme juste pour pouvoir parler à quelqu’un. D’autres voient cette assistance comme un pas supplémentaire vers la perte d’autonomie et peuvent le vivre mal. Dans cette optique et face au risque d’isolement, il faut savoir rassurer le senior quant à l’utilisation de cette technologie et surtout ne rien lui imposer.

Les nouvelles technologies au service des seniors

Les nouvelles technologies ont pour but de faciliter la vie de tous, y compris celle des seniors. Aujourd’hui, ces derniers disposent de nombreux outils qui les aident dans leur quotidien, notamment dans le domaine de la santé connectée.

  • On peut par exemple citer le pilulier connecté, un objet pour le moins pratique qui sert de rappel aux seniors lorsqu’ils doivent prendre leurs pilules. Pour cela, les petits compartiments du pilulier s’allument ou émettent un son au moment où les médicaments doivent être pris. En cas d’oubli, une alerte est envoyée aux proches ou au médecin.
  • On retrouve également le tensiomètre connecté, qui peut mesurer la tension artérielle en temps réel, à n’importe quel moment. Associé à d’autres applications, ce genre de dispositif permet encore aux utilisateurs de partager leurs données avec leur médecin ou leurs proches pour assurer un meilleur suivi.
  • La balance connectée fait également partie des innovations au service des seniors. La dénutrition étant un problème qui touche de plus en plus de personnes âgées, ce dispositif peut s’avérer très utile. Pour optimiser la surveillance de leur état de santé, il transmet des informations de poids et de masse des seniors aux professionnels ainsi qu’à leur entourage.
  • Grâce aux nouvelles technologies, les seniors peuvent même s’amuser tout en faisant travailler leur mémoire. Ils ont le choix entre de nombreuses applications : jeux, quizz de culture générale, tests musicaux, etc.

La maison connectée pour assurer la sécurité et le confort des seniors

La domotique a pour but d’améliorer le confort et la sécurité de l’habitat. Dans le cas des seniors, elle représente également une opportunité pour leur maintien à domicile. En effet, la domotique automatise différentes tâches récurrentes : ouverture et fermeture des portes et volets, allumage et extinction des lumières, pilotage du système de chauffage, etc. Les efforts et les déplacements des seniors sont ainsi limités.

La domotique optimise également la vie des seniors en leur permettant de faire des économies. Ils peuvent en effet programmer et piloter leur chauffage à distance, ce qui leur permet de réduire leur facture énergétique. Le fait que la lumière s’allume et s’éteigne automatiquement lorsqu’une personne entre ou quitte une pièce permet également d’éviter toute dépense énergétique inutile.

La sécurité de leur logement peut aussi être assurée avec la domotique, grâce à des solutions d’ouverture et de fermeture automatique, ainsi qu’à une détection d’intrusion en l’absence des propriétaires.

Leave a reply