Les étapes clés d’un achat dans l’immobilier neuf

Vous comptez quitter votre appartement et, cette fois-ci, vous souhaitez investir dans l’achat d’un logement neuf. Une telle démarche ne s’improvise pas et il vous faut procéder avec méthode, étape par étape.

Achat Immobilier Neuf
© istock

Quelle somme pouvez-vous consacrer au projet ?

C’est la première chose à prévoir si vous voulez acheter dans l’immobilier neuf. Cette somme comprend le prix d’achat du bien, soumis à la TVA, auquel s’ajoutent certaines dépenses, comme les frais de notaire, qui comprennent notamment les droits d’enregistrement et les émoluments de cet officier public.

Il est à noter que, dans le cas du neuf, aucun frais de rénovation ou d’isolation n’est à prévoir. De nombreux dispositifs, comme le prêt à taux zéro (PTZ) ou la loi Pinel, si le logement doit être loué, vous aident d’ailleurs à financer votre projet.

Cherchez un logement qui vous convienne

Le budget défini, mettez-vous à la recherche d’un bien répondant à vos attentes. Ne disposant souvent que des plans du futur logement, il est parfois plus difficile de se faire une idée.

N’hésitez pas à consulter les programmes des promoteurs, qui, sur leurs sites, publient des photos promotionnelles et organisent parfois des visites en 3D des logements.

Bien entendu, ce futur logement neuf devra correspondre à vos attentes et se situer dans un quartier comportant les principales commodités.

La signature d’un premier contrat

Une fois le logement trouvé, vous devrez signer un premier contrat avec le promoteur. Il s’agit du contrat de réservation, appelé aussi contrat préliminaire ou de prévente.

Vous trouverez, dans ce document, toutes les informations essentielles sur le futur logement : son prix de vente, sa description et les dates prévues pour la signature de l’acte de vente et la livraison du logement.

En principe, le promoteur vous demande de verser un dépôt de garantie, qui représente, en général, 5 % du prix d’achat du logement.

L’établissement de l’acte de vente

Trois à six mois plus tard, vous vous retrouvez dans l’étude du notaire, pour signer l’acte de vente. Comme il est question d’immobilier neuf, vous achetez un logement sur plans.

L’acte de vente fixe donc l’échelonnement des paiements, qui interviennent à chaque étape de la construction, le dernier versement accompagnant la livraison du logement.

Cet acte indique aussi les caractéristiques du logement et les informations relatives au crédit immobilier. Il comprend encore la garantie financière d’achèvement, qui couvre les problèmes pouvant survenir au cours de la construction.

Signature Notaire Immobilier
© istock

La dernière étape

Il est essentiel de vérifier que le logement livré est en excellent état et correspond en tous points à ce qui a été prévu.

C’est pourquoi la visité intermédiaire, organisée par le promoteur, est très importante. Si vous constatez des défauts de construction, le promoteur, auprès de qui vous émettez des réserves, est tenu d’y remédier.

Même après avoir emménagé, vous êtes protégé de certains vices de construction et malfaçons par des garanties spécifiques, comme la garantie de parfait achèvement ou la garantie décennale.

À lire aussiImmobilier neuf : Les 8 clés pour réussir son achat sur plan

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.