Comment réussir un rachat de prêt immobilier ?

La baisse de revenue due à un aléa de la vie contraint souvent un emprunteur à souscrire à une solution de rachat de prêt immobilier. Ce montage financier lui permet de faciliter le remboursement de la dette immobilière tout en gagnant en pouvoir d’achat. Elle lui permet également d’obtenir une enveloppe de trésorerie. Mais pour maximiser ses chances de conclure une opération de rachat avantageuse, il aurait à tenir compte des certains éléments dont nous allons décrypter dans cet article.

Avant de recourir à un simulateur ou à un comparateur de rachat, le candidat à l’emprunt qui souhaite réussir une opération avantageuse devrait étudier la durée écoulée de ses crédits en cours. Si celle-ci dépasse de loin la moitié, sa rentabilité n’est pas assurée à moins de trouver un différentiel de taux environnant de 2 points entre les prêts en cours et le nouveau rachat. Car le refinancement englobe des frais et des pénalités.

Avant de faire la demande, la personne en situation difficile de remboursement de dette immobilière devra faire le point sur ses dépenses superflues, les charges qu’elle peut comprimer ainsi que les biens qu’elle peut monétiser pour alléger ses dépenses (à titre d’exemple, la voiture de remplacement). Cela lui permet d’avoir une idée plus claire du montant de mensualité en adéquation avec sa réelle capacité de remboursement tout en lui permettant de bénéficier des conditions d’emprunts plus favorables. En effet, s’il a un taux d’endettement autour de 25 à 30 %, il lui est possible de négocier un TAEG plus concurrentiel.

Le recours à un simulateur permet d’avoir le montant de la mensualité du nouveau prêt, la durée de l’étalement du rachat ainsi que le taux d’intérêt de l’établissement bancaire. Cet outil gratuit est sans engagement permet de réussir un rachat de prêt immobilier.

La préparation en avance de ses pièces justificatives ainsi que l’assainissement de son compte bancaire sont incontournables avant la demande de rachat. Le compte ne devrait pas afficher des incidents comme les rejets de prélèvements, les découverts bancaires 6 mois avant la recherche de refinancement. Il peut retrouver en ligne les pièces nécessaires au montage de cette opération bancaire. A noter que le candidat au rachat n’a rien à verser avant le déblocage effectif du rachat.

Pour éviter les désagréments, le candidat au regroupement de dettes peut également demander un conseiller unique pendant toutes les étapes de cette opération financière.

Cette étape est utile afin de décider si la solution de refinancement est appropriée. Par ailleurs, le candidat à l’emprunt peut demander au courtier le montant de ses émoluments ainsi que les détails comme la possibilité de report de remboursement, la possibilité d’allongement ou de réduction de la durée du prêt, le montant des indemnités de remboursement anticipé etc. Il peut également chercher une autre assurance-emprunteur moins chère afin de réduire le montant total du rachat.

Enfin, avant de prendre sa décision sur la proposition, il dispose d’un temps de réflexion de 14 jours. Entre temps, il peut également chercher une autre offre bancaire si les conditions de rachat, la qualité de l’accompagnement ne lui conviennent pas.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.