Comment choisir un bon courtier immobilier ?

Il s’agit d’une profession récente apparue en France dans les années 70. Depuis, le nombre de courtier en opération bancaire est estimé à 15 000. Mais alors, comment faire son choix parmi tous ces intermédiaires ? Si vous voulez obtenir un prêt immobilier avec un taux intéressant, il est impératif de ne pas faire confiance au premier venu. Découvrez les critères à prendre en compte pour choisir un bon courtier immobilier.

Les différents types de courtier en crédit immobilier

Avant de choisir un bon courtier immobilier, il faut d’avoir distinguer trois catégories :

  • les réseaux de courtiers (Cafpi, ACE…) sont des professionnels travaillant au sein de réseaux. Ils accompagnent les emprunteurs dans leur recherche de crédit immobilier ;
  • les courtiers en ligne désignent principalement des sites dédiés à la comparaison de prêts immobiliers. Parmi les plus connus, il y a Empruntis et Meilleurtaux.
  • enfin, les courtiers indépendants accompagnent les emprunteurs dans leur démarche. Ils se révèlent particulièrement présents pendant toutes les étapes.

Comment choisir un courtier immobilier agréé ?

Pour choisir un bon courtier immobilier, il faut d’abord veiller à ce que le professionnel soit sérieux. S’agit-il d’un courtier immobilier agréé ? Cela signifie qu’il a obtenu un diplôme niveau 1 en Opérations de Banque et Solutions de Paiement. Cette certification s’avère obligatoire pour exercer en tant qu’intermédiaire bancaire.

D’autre part, le courtier doit être immatriculé auprès de l’ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance). Cette immatriculation se révèle obligatoire pour exercer une activité de courtage. En effet, ce registre impose des conditions particulières aux courtiers. Et il atteste de leur pleine capacité et responsabilité professionnelle tout en assurant leur garantie financière.

Le courtier immobilier doit détenir un numéro et une attestation. Le numéro figure toujours sur les documents de sa société de courtage (mandat, publicité, site internet…).

Choisir un bon courtier immobilier en fonction des services rendus

Chaque courtier ou société de courtage immobilier possède sa propre manière de fonctionner. Renseignez-vous sur les services rendus par le professionnel pour faire votre choix. Le courtier immobilier, va-t-il vous accompagner, vous donner de simples conseils ou vous orienter vers leurs partenaires bancaires ?

Certains courtiers immobiliers montent un dossier complet et réalisent toutes les démarches nécessaires auprès des banques jusqu’à l’obtention d’une offre de prêt répondant à votre recherche. D’autres intermédiaires bancaires s’adaptent à votre budget en vous proposant des options. Il s’avère donc nécessaire de vous entretenir avec le courtier immobilier sur ses prestations avant d’arrêter votre choix.

Conseil : si le courtier ou la société de courtage ne livre que des conseils et non un accompagnement, passez votre chemin. Il est déconseillé de passer par ce type de courtage car vos chances de décrocher un prêt avantageux sont moindres.

L’importance du réseau dans le choix du courtier

Pour choisir un bon courtier immobilier, il faut prendre en compte son réseau. Avec quelles banques travaillent-ils ? Certains intermédiaires bancaires se contentent de collaborer avec un ou plusieurs établissements, alors que d’autres font jouer la concurrence. En ayant un réseau dense, sa marge de manœuvre et de négociation seront plus importantes.

N’hésitez pas à poser la question au courtier immobilier lors de l’entretien. Il doit faire preuve de transparence et vous dire s’il travaille de manière indépendante ou non.

Choisir un bon courtier immobilier en fonction du prix

Si vous décidez de passer par un courtier immobilier pour obtenir un prêt, vous devrez rémunérer ses services. Le professionnel doit être transparent sur ses tarifs et sur la manière dont il est payé. D’ailleurs, avant d’effectuer les démarches pour votre compte, il doit établir un mandat précisant le montant des honoraires, les établissements bancaires partenaires avec leurs coordonnées, les informations sur les conflits d’intérêts possibles…

Le courtier immobilier doit aussi vous indiquer la rémunération perçue de la banque partenaire en cas d’accord pour le crédit.

Sélectionner un courtier en tenant compte du feeling

Outre le sérieux de l’intermédiaire bancaire, il est aussi important de se fier au feeling. Autrement dit, est-ce que le « courant » passe avec lui ? En effet, il est important que votre relation soit établie sur un rapport de confiance. Si le courtier immobilier ne vous semble pas sérieux, continuez vos recherches.

D’autre part, pour que votre demande aboutisse de manière positive, il est essentiel que le courtier possède certaines qualités. Il doit être réactif et répondre rapidement à vos prises de contact. Jugez également s’il s’intéresse à votre profil et votre projet d’achat immobilier. Vous pose-t-il des questions pour évaluer la faisabilité de votre projet ? Le courtier doit également vous détailler les différentes étapes et sa façon de fonctionner. Enfin, demandez-lui les échéances dans l’établissement du dossier et la réponse de la banque.

Comment trouver le meilleur courtier près de chez soi ?

Quelle que soit votre ville de résidence, les services d’un courtier immobilier sont accessibles partout en France. Pour choisir un bon courtier immobilier, il convient de demander à son entourage. Posez la question à votre famille ou à vos amis s’ils sont passés par un courtier pour obtenir un emprunt. Si leur expérience avec une société de courtage a été positive, suivez leur recommandation en prenant rendez-vous.

L’autre solution consiste à consulter les avis des internautes. Tapez le nom du courtier immobilier dans un moteur de recherche et lisez attentivement les témoignages des différents clients.

Sélectionner un intermédiaire bancaire en fonction de son profil

Vous pouvez très bien choisir un bon courtier immobilier en tenant compte de son public. Certains professionnels sont spécialisés dans des profils particuliers : jeune actif primo-accédant, retraité avec apport conséquent…

Certains dossiers sont plus complexes (entrepreneurs, intermittents…). Ils peuvent ne pas être retenus par les sites de courtiers en ligne mais intéresser les courtiers indépendants. Il faut alors comparer les prestations. Par ailleurs, en l’absence de CDI, tout n’est pas perdu puisque certains courtiers aiment relever les challenges. Ils sont spécialisés dans les cas les moins évidents (expatriés, fonds placés à l’étranger…).

Le plus important, c’est de trouver un courtier qui aura un réel pouvoir de négociation auprès des banques. Il doit défendre votre dossier afin de vous faire obtenir le meilleur prêt possible.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.