5 bonnes raisons de changer d’assurance emprunteur

Quand vous souscrivez un prêt immobilier, vous êtes obligé de prendre une assurance emprunteur. Vous pouvez par la suite résilier ce contrat, tous les ans. C’est la loi Bourquin du 1er janvier 2018 qui vous l’autorise. Découverte des raisons qui peuvent vous encourager à changer d’assurance emprunteur !

signer contrat immobilier
© istock

Faire des économies

Le prix de l’assurance emprunteur prend aujourd’hui, surtout face au taux réduit, une place de plus en plus importante dans le coût total du crédit. Il peut représenter jusqu’à 40 % du coût total de votre crédit. L’assurance-crédit est souvent proposée par la banque, mais cette dernière ne présente pas forcément le meilleur rapport qualité /prix.

Cela représente pour les banques un véritable revenu puisque l’ensemble des assurances crédit représente plus de 7.74 milliards d’euros. Elles pourraient perdre jusqu’à 1.2 milliard à la suite de la loi Bourquin.

Quelle économie pouvez-vous faire en changeant d’assurance emprunteur ? Il faut savoir que changer assurance emprunteur permet une économie en moyenne de 300 euros par an. Vous pouvez diviser par deux le prix de vos cotisations.

Avoir une meilleure couverture

En général, l’assurance prêt couvre 4 risques majeurs :

  • Le décès
  • L’invalidité : permanente et absolue
  • La perte d’autonomie
  • L’incapacité temporaire de travail

Les banques exigent la couverture de ces quatre risques. Mais dans certains cas, les garanties peuvent être améliorées :

En changeant d’assurance, il est possible de choisir un contrat sur-mesure pour répondre plus précisément à vos besoins. C’est l’occasion de trouver des prestations et un prix en accord avec votre profil.

Un emprunteur est considéré comme étant à risque s’il déclare un antécédent médical important. Il faut donc que le contrat soit conforme à votre profil. Si votre situation change, il peut être nécessaire de changer les garanties pour qu’elles soient plus adaptées. C’est la même chose si jamais vous décidez de réaliser un sport à risque par exemple.

À la suite d’un changement de situation professionnelle ou d’un regroupement de crédit

Les primes d’assurance emprunteur varient suivant la situation professionnelle de l’emprunteur. Si votre situation professionnelle a changé, il est judicieux de faire des comparatifs pour voir ce que les assurances peuvent vous proposer. Si par exemple, vous étiez à votre compte, et que vous êtes salarié, vous êtes considéré comme plus stable et le prix peut être plus bas.

Si vous regroupez vos crédits

Si vous passez par une restructuration ou un rachat de crédit, pour baisser encore les coûts, n’hésitez pas à changer éventuellement d’assurance emprunteur. Étant donné que vous remboursez par anticipation le capital, les différents contrats d’assurance associés sont interrompus de toute façon. C’est une occasion de rêve pour trouver une autre compagnie d’assurance et un contrat plus intéressant financièrement.

En cas d’amélioration de votre état de santé

L’état de santé a une influence sur le prix de votre cotisation. Si celui-ci s’est amélioré entre la signature du prêt et le moment où vous décidez de changer, cela devient un point fort dans votre profil. Si l’amélioration est notable, vous faites des économies qui peuvent être conséquentes. À garanties égales, votre assurance vous coûtera moins cher. Pour obtenir une assurance emprunteur à un prix bien adapté, la procédure est plus simple.

assurance empruteur
© istock

La simplification de la délégation d’assurance

Si votre prêt a moins d’un an :

La loi Hamon facilite très largement la délégation d’assurance, en simplifiant la démarche. Vous avez 15 jours avant le premier anniversaire de votre contrat de prêt pour résilier votre assurance. 10 jours après, la banque doit vous envoyer un courrier. Bon à savoir :  elle ne peut de toute façon pas vous refuser ce droit.

Si votre prêt a plus d’un an :

La loi Bourquin vous permet de changer d’assurance à chaque anniversaire du contrat. Il faut cependant que les garanties soient au moins similaires à celles que vous aviez auparavant.

Bénéficier de la gratuité des frais de résiliation

Depuis la loi Hamon de 2011, les banques ne facturent plus de frais de résiliation. Les formalités peuvent cependant donner lieu à des frais, renseignez-vous ! Changer d’assurance emprunteur reste cependant gratuit dans de nombreux cas.

À lire aussi : L’assurance emprunteur : une définition simple

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.