Maison ou appartement : comment adapter l’assurance habitation ?

Les textes de loi le précisent clairement : dès lors que vous êtes propriétaire ou locataire, vous devez impérativement souscrire une assurance habitation. C’est une condition sine qua non pour prétendre à un remboursement en cas de sinistre ou de dommage qui affecterait votre logement. Pour bénéficier des meilleures garanties, il faut néanmoins choisir la bonne formule d’assurance habitation. Découvrez donc dans cet article des conseils pratiques pour adapter votre assurance habitation en fonction du type de bien immobilier que vous souhaitez protéger.

© istock

Assurance habitation pour maison ou appartement : focus sur vos réels besoins

Pour choisir l’assurance de votre maison ou appartement de façon optimale vous devez avant toute chose définir vos réelles attentes en termes de garanties et de couverture pour votre logement. En effet, cette première démarche consiste à répondre aux questions suivantes :

  • Quel âge avez-vous ?
  • Quel est votre état civil ?
  • Vivez-vous seul ?
  • Êtes-vous marié, veuf ou divorcé ?
  • Combien de personnes vivent avec vous ?
  • Êtes-vous copropriétaire ou colocataire ?
  • Avez-vous des personnes à charge ?

Il est tout aussi important de connaître les spécificités de votre bien immobilier :

  • Sa situation géographique (se trouve-t-il en bord de route, à l’étage ou au rez-de-chaussée ?)
  • L’estimation de sa valeur
  • Son ancienneté
  • Les systèmes de sécurité
  • Le niveau écologique de son environnement
  • Le taux de criminalité dans la ville où il se trouve
  • L’étendue de sa surface

Grâce aux données collectées, vous pouvez définir vos besoins, ainsi que le type de contrat d’assurance habitation qui vous convient le mieux.

assurance maison dégât des eaux
© istock

Choix d’assurance habitation : les critères à considérer absolument

Lorsque vous consultez des offres d’assurance habitation pour maison ou appartement, prenez le temps de lire minutieusement les différentes clauses proposées dans le contrat. En effet, elles diffèrent d’un assureur à un autre. Pour choisir la meilleure assurance habitation, il faudra aussi prendre en compte les éléments ci-après.

Le capital mobilier

Vous devez connaître la valeur de tous les biens à assurer. En effet, le montant de votre cotisation en dépend grandement. L’idéal est de faire assurer les meubles les plus coûteux. Il peut s’agir du mobilier de salon, de la cuisine ou encore de la salle à manger. N’oubliez pas non plus de couvrir vos appareils électroménagers, vos bijoux haut de gamme ainsi que vos tableaux de grands peintres.

Vous êtes étudiant et louez un appartement ? Bonne nouvelle, il existe aujourd’hui des offres d’assurance habitation expressément dédiées aux étudiants. Retenez cependant que les conditions sont étudiées au cas par cas. Néanmoins, vous bénéficiez de tarifs plus avantageux que pour un contrat dit classique.

Les garanties incluses dans le contrat

Ça y est, vous connaissez votre capital mobilier. Maintenant, penchez-vous sur la liste des garanties couvertes par la formule d’assurance habitation qui vous intéresse. Lisez attentivement les clauses. Les éléments assurés sont-ils pratiques pour vous ? Si c’est le cas, vous pouvez entamer les démarches de souscription. Sinon, consultez un autre assureur. Bien évidemment, vous pouvez aussi inclure des garanties complémentaires dans votre contrat d’assurance habitation. Notez que pour choisir la meilleure assurance habitation, vous devez comparer au moins 3 offres.

Généralement, les sinistres couverts par une assurance habitation sont les cambriolages, les incendies, les effractions, les catastrophes naturelles (par exemple les inondations), ainsi que votre responsabilité civile et celle des membres de votre famille.

Les garanties non couvertes par l’assurance

Pour choisir la meilleure assurance habitation, prêtez également une attention particulière aux garanties qui ne sont pas couvertes par l’assurance. Il s’agit d’un point important, car il vous permet d’éviter toutes confusions éventuelles, surtout lorsque des incidents majeurs se produisent. Les garanties exclues désignent tout simplement les cas de sinistres qui ne sont pas pris en charge par la compagnie d’assurance. Ces garanties sont explicitement mentionnées dans le contrat d’assurance habitation.

Les franchises appliquées

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance habitation, vous êtes tenu de verser des cotisations mensuelles ou annuelles, selon votre choix. On utilisera ces mêmes cotisations pour vous dédommager en cas d’accident ou de sinistre. Bien évidemment, votre assureur vous accordera la valeur de la somme en fonction de la gravité du sinistre. Il ne vous versera pas non plus la totalité des cotisations, sauf sur demande expresse de votre part. C’est ce montant déduit que l’on appelle « franchise ».

Selon les règlementations en vigueur, chaque assureur est libre de fixer le montant de la franchise. Pour faire le bon choix, vous devez donc vous renseigner sur le montant de la franchise, ainsi que sur le plafond d’indemnisation.

Le montant des cotisations

La règle est simple : plus le montant des cotisations est élevé, plus la compagnie d’assurance vous octroie une franchise importante. Et comme nous l’avons évoqué plus haut, les taux de cotisation sont étroitement liés à votre situation personnelle, aux conditions de votre logement et aux risques afférents, à votre capital mobilier et à votre statut de propriétaire ou de locataire.

En ce qui concerne les modalités de paiement des cotisations, il sera établi d’un commun accord avec votre compagnie d’assurance. Ainsi, il peut s’agir d’un paiement mensuel, semestriel, trimestriel ou annuel.

Maintenant que vous connaissez le montant de vos cotisations, renseignez-vous sur le mode de calcul de vos indemnités. Demandez à votre assureur de vous assister dans ce sens, surtout si vous rencontrez des difficultés. Vérifiez les délais d’attente et renseignez-vous sur d’éventuels frais supplémentaires à payer lors de la signature du contrat.

Contrat d’assurance habitation : les clauses particulières

Les clauses de votre contrat d’assurance habitation actuel ne correspondent pas réellement à vos attentes ? La bonne nouvelle est que vous pouvez désormais y inclure des clauses supplémentaires. Bien évidemment, cela occasionnera des frais supplémentaires. Avec certains assureurs, il existe en effet des possibilités d’extension à des prix très accessibles. On retrouve par exemple :

  • les assurances déménagement
  • les assurances cyclone
  • les assurances pour maison connectée
  • les assurances télésurveillance suite à un vandalisme
  • les assurances garde d’enfants
  • les assurances pour piscine

Aujourd’hui, certaines compagnies vont jusqu’à proposer des assurances en assistance juridique. Elles vous permettent de bénéficier d’une compensation dans le règlement des frais liés à vos opérations et litiges juridiques.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.