5 choses à savoir sur les CGP

Pour préparer au mieux votre retraite, pour vous faire conseiller le plus judicieusement possible sur les investissements immobiliers, pour avoir de l’aide en ce qui concerne vos placements financiers… Les conseillers en gestion de patrimoine sont les professionnels vers lesquels il faut se tourner. Ci-dessous cinq choses à savoir sur ces CGP.

cgpEn quoi consiste le travail du Conseiller en Gestion de Patrimoine ?

Il faut avant tout savoir que l’essentiel du travail du conseiller en gestion de patrimoine est de donner des informations pertinentes à sa clientèle pour l’aider à valoriser son patrimoine. Par définition, ce professionnel possède une vaste expertise juridique, fiscale et financière lui permettant de proposer les prestations suivantes : établissement de bilans patrimoniaux personnalisés, soumission de stratégie d’organisation et de placement selon des besoins spécifiques… Il est de coutume de faire appel à un CGP installé près de chez vous. Si vous habitez en région parisienne, le conseiller en gestion de patrimoine sur Paris doit avoir un très bon sens du relationnel afin de nouer une véritable relation de confiance avec sa clientèle.

Le statut du conseiller en gestion de patrimoine

Actuellement, la plupart des CGP indépendants travaillent sous le statut de Conseiller en investissement financier (CIF), lequel encadre les conditions de commercialisation des produits financiers. Ce statut est lui-même contrôlé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Le CGP peut également être agent immobilier ou courtier et pour pouvoir proposer des produits bancaires, le CGP doit être intermédiaire en opération de banque.

conseiller de gestion en patrimoineLes différents types de conseillers en gestion de patrimoine

Il existe différents types de conseillers en gestion de patrimoine :

  • Les robo-advisors : il s’agit de moyens automatisés qui prodiguent des conseils en placement utilisés par les CGP eux-mêmes pour les clients qui ont un budget modéré. Les robo-advisors peuvent être directement consultés par les particuliers sur une plateforme spécialisée.
  • Le CGPi : le CGP indépendant est très sollicité par les particuliers pour gérer leurs placements et leur patrimoine.
  • Le family office: aussi appelé gestionnaire de grande fortune, c’est le gestionnaire qui s’adresse surtout aux banques privées et aux clients disposant d’un avoir conséquent.
  • Les banques : ces établissements proposent également des services en gestion de patrimoine pour leurs clients.

Les tarifs du conseiller en gestion de patrimoine

Le CGPi indépendant tarifie ses services sous forme d’honoraires à l’acte ou au forfait qu’il doit préciser dès le premier entretien avec son client. Les prix varient selon la complexité de l’acte : de 500 euros à 20 000 euros. Le conseiller en gestion de patrimoine se fait également payer avec des rétrocommissions, lesquelles constituent d’ailleurs 70% de son chiffre d’affaires. Cette commission est perçue sur les produits vendus à la clientèle (assurances diverses…).

Les critères de fiabilité du conseiller en gestion de patrimoine

Il n’est pas aisé de déterminer de prime abord le sérieux et la fiabilité d’un CGP. Néanmoins, au premier rendez-vous, il faut penser à demander quelques garanties notamment le Document d’Entrée en Relation (DER) qui précise les qualifications et les relations du CGP avec les intermédiaires financiers. Ce professionnel doit aussi être immatriculé à l’ORIAS.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.