1er achat immobilier : faire ses travaux de rénovation soi-même pour réduire sa facture

Par souci d’économie, beaucoup de primo-accédants envisagent de réaliser eux-mêmes les travaux de rénovation de leur nouvelle maison. Une mission qui n’est pas impossible pour autant que l’on dispose de connaissances nécessaires en bricolage ainsi que de bons matériaux. Voici quelques astuces pour réussir un projet d’autoconstruction haut la main.

realiser soi meme travauxAutoconstruction : faire le point avant de démarrer

Souvent limités dans leur budget, les primo-accédants n’ont pas d’autres choix que de s’orienter vers l’autoconstruction pour réaliser les rénovations dans leur nouveau logement. En effet, les plus grosses dépenses lors de travaux sont dues à la main-d’œuvre. Il est admis que ce volet représente jusqu’à la moitié d’un devis. Et cela parce qu’en plus de devoir payer le salaire de l’artisan, il faut aussi régler la marge de l’entreprise, ses charges, son équipement, ses déplacements sans parler de la TVA sur les matériaux. Au final, la facture est très élevée.

Dans ce contexte, on comprend mieux pourquoi les nouveaux propriétaires décident d’auto-réaliser. Un bon moyen de conserver leur budget. Mais avant de se lancer, encore faut-il être doué en travaux manuels.

Acquérir les bonnes techniques

La démarche préalable au démarrage du projet consiste à affûter ses connaissances autour du bricolage et des travaux. Pour cela, plusieurs solutions existent, la première étant de s’inscrire dans les cours ou ateliers de bricolage proposés par les enseignes de bricolage ou les collectivités. Ces formations sont interactives ce qui facilite l’apprentissage. Ceux qui ont une âme d’autodidacte pourront se tourner vers internet sur des sites comme Bricoleur Pro ou Le Mag des Travaux pour trouver les tutoriels qui aident à maîtriser le BA-ba de la rénovation de meuble, la pose de peinture ou l’application d’un papier peint.

Les vrais débutants quant à eux peuvent faire appel à un coach en bricolage qui donnera des cours à domicile avec l’avantage d’évoluer à son rythme et selon ses disponibilités.

Trouver le matériel adéquat

Une fois les bonnes techniques acquises, il est temps de mettre la main sur les matériaux qui représentent une autre grosse part du budget. Il est en donc indispensable de traquer les prix les plus intéressants et cela, en commençant par faire des comparaisons.

Les politiques tarifaires varient d’une enseigne à une autre et les tarifs peuvent aller du simple au triple. Ne pas hésiter à dénicher les fonds de stocks des magasins afin de débusquer les bonnes affaires. Il existe aussi des ventes privées accordant jusqu’à 70% de réductions. Et en ce qui concerne les outils, il est préférable d’opter pour la location plutôt que l’achat. En plus d’éviter de gros investissements, cette astuce ne va pas entraîner des problèmes de stockage de matériels à l’issue des travaux.

Autre chose : comme la rénovation se fera en autoconstruction, mieux vaut opter pour des produits faciles à installer. Les fabricants ne cessent d’innover en la matière. Le marché regorge ainsi de parquets à clipser (plus de colle ni de clou), de fenêtres à poser en moins de deux heures, d’escaliers pré-montés en atelier et livrés prêts à poser…

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.