Quelle solution de paiement B2B choisir ?

En matière de e-commerce, le choix de la solution de paiement en ligne revêt une importance capitale. Le moyen de règlement retenu doit être sécurisé et fluide, non seulement pour mettre le client en confiance, mais aussi pour la sûreté du cybermarchand. Aussi, avant de choisir une solution de paiement B2B, vous devez prendre en compte vos objectifs et étudier les différentes possibilités qui vous sont proposées.

solution de paiement b2bAnalyser ses besoins

Avant d’opter pour un moyen de paiement, vous devez tenir compte des besoins de votre entreprise et de votre clientèle. Vous devez également faire une étude du marché ainsi que celle des tendances des moyens de règlement utilisés dans le milieu. En d’autres termes, votre choix devra dépendre des critères comme :

  • Votre stratégie de vente : en fonction de celle-ci, vous allez devoir vous adapter aux pratiques en vigueur sur le marché sur lequel vous évoluez;
  • Le type de produits vendus et leurs prix : le choix de la solution de règlement ne saurait être les mêmes si vous vendez des produits classiques ou des articles de luxe;
  • La cible : votre choix doit tenir compte des moyens de paiement utilisés par votre clientèle cible. En effet, les solutions utilisées varient de façon radicale d’une région à l’autre.

Après avoir analysé vos besoins, vous devez ensuite passer en revue les solutions de paiement disponibles sur le marché.

Étudier les différentes solutions de paiement disponibles

Comme mentionné plus haut, il est essentiel d’étudier attentivement les solutions de paiement disponibles sur le marché que vous visez. Ceci est nécessaire pour certaines raisons développées ci-dessous. Ce portail afscm.org spécialisé pourra vous aider à y voir plus clair dans le choix de votre solution de paiement.

Le virement bancaire

C’est l’une des solutions de paiement les plus utilisées. Il a l’avantage d’être universel et peut être utilisé pour tout type de transaction. En outre, il est souple et rapide. Si vous effectuez un virement bancaire à vos fournisseurs avant de recevoir la marchandise, on parle de paiement à l’avance. Dans le cas inverse, il s’agit d’un commerce à compte ouvert.

Toutefois, chacune de ses options présente des inconvénients. Dans le premier cas, vous pourriez ne jamais recevoir votre marchandise. Dans le second cas, le fournisseur court le risque de ne pas être payé. De plus, ce type de règlement reste toujours à l’initiative du payeur. Aussi, si vous devez retenir cette solution de paiement B2B, vous devez avant tout établir une relation de confiance avec l’autre partie.

Certains cybermarchands, surtout les débutants ont beaucoup de mal à gagner la confiance des banques. Dans ces cas-là, il est préférable d’opter pour un contrat de vente à distance (VAD). Le marchand recevra alors une clé commerçant qui lui permettra de passer par le Terminal de Paiement Electronique pour accepter un paiement par carte bancaire.

Le chèque

Dans la pratique, le client ou l’importateur donne mandat à sa banque de payer son créancier (l’exportateur ou le vendeur). Ce mode de règlement a l’avantage d’être peu onéreux. Cependant, les réglementations auxquelles il est soumis sont rarement en faveur du bénéficiaire. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un paiement en ligne, il faudra donc se déplacer pour l’encaisser. En outre, le tireur (la banque) peut décider de faire opposition au chèque. Ici aussi, une relation de confiance s’impose.

Le SEPA Direct Débit D2B et Core

Ce type de moyen de paiement est assez sûr. Il permet en effet de prélever immédiatement le débiteur grâce à une domiciliation de compte. Il est souvent utilisé pour les factures récurrentes. Le prélèvement SSD Core peut être utilisé aussi bien pour les clients particuliers que pour les entreprises. Quant au SSD B2B, il ne peut être appliqué qu’aux entreprises. Il est irrévocable. Toutefois, le prélèvement ne peut être fait que si l’entreprise débitrice en donne l’autorisation à sa banque.

Tenir compte du coût de la prise en charge des moyens de règlement

Au moment de choisir vos solutions de paiement, vous devez aussi vous intéresser aux coûts et aux avantages qui leur sont rattachés. En effet, intégrer un nouveau moyen de règlement sur son site n’est pas gratuit. D’abord, il faudra ajouter un logo supplémentaire sur votre page. Mais encore, cet ajout peut impacter sur la finalisation du processus de paiement ou le temps de règlement de l’achat. Ajouter une solution de règlement génère également de nouveaux coûts internes de maintenance. Il faut en effet contrôler les transactions, réconcilier les paiements et assister les clients en cas de besoins.

Dans le web marketing, les solutions de paiement B2B sont de plus en plus décriées à cause des difficultés rencontrées lors des transactions. Elles sont progressivement abandonnées au profit des solutions B2C.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.