Comment la SCPI facilite la transmission

Les SCPI sont réputées pour procurer des rendements attractifs, et de permettre d’investir dans l’immobilier avec un apport limité. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’elles sont également de bons outils pour la transmission de patrimoine.

Investir dans l’immobilier autrement grâce aux SCPI

Rappelons qu’une SPCI (sigle de Société Civile de Placement Immobilier) est un organisme qui vise à constituer et gérer un patrimoine immobilier locatif. Cet organisme est géré par une société de gestion qui s’occupe de tout : recherche des biens, acquisition, gestion des loyers, etc. L’opération est financée par la vente de parts auprès d’investisseurs qui, en retour, reçoivent les revenus provenant des loyers et des éventuelles plus-values de cession… C’est pourquoi une SCPI est également appelée une Pierre-Papier !

Les SCPI sont un bon moyen pour les particuliers d’investir dans l’immobilier avec une faible mise de départ, une part valant généralement entre une centaine à quelques milliers d’euros. Elles permettent également de diversifier son patrimoine tout en évitant les soucis de gestion liés à la propriété. A noter que les Pierre-Papiers n’ont pas toujours le même objectif : les SCPI de rendement ont ont vocation à générer un revenu élevé, tandis que les SCPI fiscales investissent uniquement dans des immeubles permettant aux investisseurs de bénéficier de réductions d’impôts (Loi Pinel, Loi Malraux, etc.).

Excellent outil de diversification du patrimoine, les SCPI facilitent également les donations fractionnées et la transmission.

Un facilitateur de donation fractionnée et de transmission

Dans le cadre d’un investissement en SCPI, la donation de parts est facilitée. En effet, l’aspect fractionnable des parts de SCPI est un avantage indéniable et qui n’existe pas dans le cas d’un bien immobilier détenu en direct. Par ailleurs, l’épargnant a la possibilité de donner par anticipation les parts détenues en pleine propriété et les parts démembrées. L’investisseur peut donc léguer ses parts de SCPI séparément, à différents héritiers. Par exemple, un investisseur qui souhaite léguer un portefeuille de 400 parts de SCPI de façon égalitaire à ses 4 enfants pourra simplement transmettre 100 parts à chacun d’entre eux.

La transmission d’un actif immobilier par le biais de parts de SCPI est d’autant plus intéressante qu’elle permet de léguer des quotes-parts de valeurs égales sans charges puisque la gestion est déléguée à un professionnel dans un cadre contrôlé par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ainsi, les taxes, les travaux d’entretien et les frais de gestion sont déjà déduits lorsque l’épargnant perçoit ses revenus fonciers alors que la détention d’immobilier en direct entraîne le règlement des dépenses inhérentes.

Des avantages pour le donataire

L’investissement en SCPI permet de transmettre un patrimoine immobilier sans charge mais pas seulement. Ce placement exclut aussi le risque d’indivision lié à un investissement immobilier traditionnel. En effet, dans le cadre de la transmission de parts de SCPI, les héritiers n’ont pas de compte à rendre à un indivisaire puisque chacun est entièrement propriétaire des parts qu’il a reçu.

Enfin, les parts de SCPI sont plus facilement cessibles qu’un bien en direct, même si cette cession dépend des besoins de liquidités.

En résumé, en plus de procurer de bons rendements, la SCPI est un excellent outil pour réussir.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.