Comment agencer un loft à Paris pour le mettre en location ?

À Paris, les lofts sont toujours aussi tendance, mais derrière ce terme un peu général se cache une réelle plus-value pour les bailleurs, à condition que l’agencement soit idéal. Revue en détail des possibilités pour rendre son loft idéal à la location sans rebuter les plus frileux d’entre eux !

Synonyme d’espace, de confort de vie et d’ouverture, les lofts sont des appartements à part entière, mais leur atout réside dans l’agencement de l’espace. Tout est intégré dans une seule et même pièce : le salon, la salle à manger, la cuisine… L’aspect modulable offert par les lieux est également un point très appréciable.

Alors que les surfaces habitables diminuent, le loft se révèle être la solution idéale pour se loger dans un appartement, sans en avoir les contraintes ! 5 étapes indispensables pour rénover et agencer un loft :

Faire entrer la lumière !

Le maître-mot d’un loft est de pouvoir disposer de puits de lumière importants, de pouvoir jouer avec pour donner une impression de fraîcheur et d’espace. Conçus à l’origine pour être des locaux industriels les lofts disposent de larges fenêtres et verrières, mais ces ouvertures ne sont pas maîtrisées et donnent une impression parfois peu flatteuse.

Pour y remédier, des travaux peuvent s’imposer, mais avant de se lancer dans des travaux importants, le mieux est de s’informer auprès de sa mairie pour savoir ce que vous avez le droit de faire ou de ne pas faire ! La modification de la construction demande des autorisations préalables et les travaux doivent s’insérer dans le cadre de votre Plan Local d’Urbanisme (P.L.U). Une fois ces autorisations accordées, il est important de noter que les fenêtres doivent respecter des distances minimales vis-à-vis de vos voisins : au moins 1,90 m pour une vue droite et 0,60 m pour une vue oblique (exception pour les fenêtres du toit).

Si le loft ne dispose que de fenêtre de toit, il va falloir exploiter cette source de lumière au mieux, l’aménagement d’un patio au centre est idéal dans ces conditions. En dessous de chaque ouverture importante, l’idée est de créer des espaces clés, comme le séjour.

Quoi qu’il en soit, faire appel à une entreprise de rénovation pour son appartement constitue la meilleure option. Ces professionnels pourront en effet mettre leur expertise à votre service, quels que soient le type de travaux et l’ampleur du chantier que nécessitera votre loft. Travaux de gros oeuvre, maçonnerie, électricité, plomberie, menuiserie, revêtements des sols et des murs… Ce type d’entreprise pourra vous accompagner au mieux dans la réalisation intégrale de votre projet de rénovation.

Donner du caractère en dominant l’espace

Avec l’absence de cloison, les espaces vides peuvent paraître imposants. Les beaux volumes qu’apportent les lofts permettent de laisser libre cours à son imagination. Mais l’agencement est primordial pour ne pas gâcher le rendu final, celui-ci doit donner du caractère à l’ensemble et créer des espaces facilement identifiables. Un espace bien aménagé sera un loft loué rapidement.
Pour arriver à ce rendu, un architecte est souvent le bienvenu. Lui seul maîtrise parfaitement les espaces. Heureusement, des idées simples à mettre en pratique sont possibles.

Le premier conseil réside dans le fait de jouer avec les différences de niveaux, pour séparer les zones du loft. Si cela n’est pas permis, il est possible de jouer avec les différences de sols, le contraste carrelage/parquet est un bon compromis pour avoir une ambiance simple sans être passe-partout !

Le deuxième conseil se veut plus disruptif puisqu’il s’agit là de créer des cloisons. Étonnant pour un loft ?! Pourtant, l’idée générale n’est pas de créer des espaces fermés, mais au contraire, d’agir comme avec des paravents qui créent une intimité. Le coin cosy, le coin lecture et les petits espaces seront rapidement identifiables et agréables pour les locataires des lieux !

Jouer avec le volume

Encore une fois, l’aménagement est primordial, mais les lofts offrent souvent une hauteur sous plafond importante. Le mobilier utilisé sera différent d’une habitation plus « traditionnelle ». Il est primordial de ne négliger aucune partie et de sublimer les volumes en les rendant fonctionnels !

Maîtriser les volumes implique de contrôler les effets sonores du lieu. L’ambiance sonore est importante et la réverbération dans ces espaces entourés de tôles et de béton est importante. Les résonances peuvent être facilement minimisées en multipliant les surfaces « absorbantes ». Ajouter du tissu, des rideaux et des coussins va permettre de limiter les répercussions désagréables et l’effet « hall de gare »…

L’éclairage est l’alliée comme on l’a vu des lofts, les pièges sont nombreux. Il faut éviter les éclairages trop « bruts » et les appliques à 7 mètres de hauteur, qui vont créer une ambiance froide et austère. L’idéal est de mettre des lumières basses, plus « cosy », directement posées au sol. Elles seules vont permettre de mettre en valeur les volumes.

Pour créer une intimité, il ne faut pas oublier de jouer avec les couleurs. Les couleurs plus chaudes créent une impression d’enveloppement quand les couleurs foncées rétrécissent les lieux. Pour créer une alcôve par exemple, il est possible de jouer avec une couleur foncée qui donne un effet de renfoncement.

Enfin, si l’on en a la possibilité, créer une mezzanine est le compromis parfait. Sans renier le côté « ouverture » du loft, la mezzanine préserve le volume et permet de gagner en intimité. Les mezzanines sont créées en bois ou en métal et bénéficient d’une ouverture pour laisser entrer la lumière naturelle et éviter l’effet grenier sombre.

Conserver les spécificités du lieu

Ce logement est par définition atypique, garder le côté industriel hérité permettra au loft de conserver un certain cachet. Pour cela, rien de mieux que d’utiliser des matériaux bruts ; le métal et l’acier sont des atouts. Les poutres en acier ou l’escalier en bois vont mettre en valeur le côté béton ciré du parquet par exemple. Bref, l’esprit industriel doit être conservé, au risque de créer une dissonance entre l’ambiance du lieu et le rendu final. Il est possible de penser à conserver les bobines de chantier et rehausser le lit ou le canapé avec des palettes en bois chinées.
Pour résumer, 4 matériaux doivent être privilégiés pour donner le style industriel recherché : le béton, l’acier, la brique et le verre. Interdiction de mettre des interrupteurs en plastique ainsi que des tuyaux apparents en PVC !

Vous l’aurez compris, si vous êtes l’heureux possesseur d’un loft, vous détenez là un vrai petit bijou urbain très en vogue et recherché actuellement. À l’heure où les surfaces sont de plus en plus réduites dans les habitations, avoir la possibilité de bénéficier d’un tel volume et d’une telle hauteur sous plafond est un luxe. Il conviendra donc de prendre le soin de l’aménager au mieux afin d’agencer ses volumes de manière optimale sans toutefois le dénaturer !

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.