Immobilier et GRESB : les essentiels à savoir

Le questionnaire du GRESB rend la comparaison entre entreprises immobilières possible en matière de performance ESG. Des critères prédéfinis sont pris en compte et l’étude évolue constamment. Le point sur cette notion.

Immobilier : le point pour comprendre le GRESB

Les investisseurs à l’origine de la création du GRESB ont voulu confronter l’efficacité ESG des actifs immobiliers ainsi que de leur portefeuille. L’objectif est de faire en sorte qu’ils soient pérennes et répondent aux besoins actuels sans impacter les générations futures.

GRESB : définition et utilité

Le GRESB pour « Global Real Estate Sustainability Benchmark » est une institution privée à but lucratif dédiée au domaine des actifs immobiliers. Les performances sociétales, environnementales et de gouvernance (ESG) de l’immobilier dans le monde sont évaluées. Cette étude inclut les portefeuilles immobiliers directs, privés et publics. Concrètement, elle permet aux entreprises de gestion immobilière de mettre en lumière leurs engagements pour un développement responsable. Elles parviennent ainsi à attirer les investisseurs qui tiennent désormais grandement compte de cet indicateur dans leurs décisions d’investissement.

Les modifications dans le questionnaire GRESB

La participation à l’étude du GRESB de 2020 permet à votre entreprise de tendre vers le mieux. Plusieurs changements ont été engagés afin de faciliter votre démarche. En effet, vous accédez désormais à des formulaires davantage en adéquation avec les spécificités de chacun. Des rendus de qualité et adaptés à vos objectifs sont ainsi garantis. Dans tous les cas, il est toujours bénéfique d’en apprendre davantage sur les changements qui vont vous impacter en 2020 pour répondre au GRESB de façon efficace.

Répondre aux changements du GRESB

Le GRESB propose tous les ans une évaluation qui se base sur un système qui compare la performance des entreprises de gestion immobilière en matière environnementale, de gouvernance et sociale.

Les étapes pour répondre à l’évaluation GRESB

La collecte de données est la première étape pour participer au questionnaire GRESB. Cette phase indispensable permet aux participants de répondre aux questions qualitatives et quantitatives. L’aspect qualitatif de l’étude concerne l’engagement des employés, des RH, des locataires, des investisseurs, etc.

L’aspect quantitatif nécessite de fournir des informations en matière de déchets engendrés, de quantité d’eau utilisée et de kilowattheures d’énergie consommés pour chacun des actifs. Une fois ces données rassemblées, puis renseignées sur la plateforme du GRESB, il suffit d’attendre l’évaluation des examinateurs qui les compareront avec celles de vos pairs. N’hésitez pas à jeter un œil au site officiel du GRESB pour en apprendre davantage.

La solution à adopter pour répondre au GRESB

Souvent dispersées entre les acteurs internes et externes, il peut être compliqué de mettre la main sur les données relatives au reporting GRESB. Diverses solutions s’offrent aux directions RSE pour y accéder facilement. Ces dernières utilisent des programmes qui automatisent le rassemblement des informations de divers formats et sources.

Les données collectées sont en outre plus fiables, car leur qualité et leur niveau de complétude sont évalués via des tests. Afin de rendre l’accès plus aisé aux parties prenantes, les informations utiles sont centralisées. En obtenant une vision globale de la performance ESG de votre société, vous serez en mesure de mettre en lumière les axes d’amélioration.

Leave a reply


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.